Données des mobiles pour la recherche sur le comportement humain : retour d’expérience

Catégorie: Rencontres Décryptageo 2015

Mercredi 10 juin à 10h30

Par Zbigniew Smoreda, sociologue, Orange Labs / SENSE

Certains opérateurs de télécommunications ont récemment commencé à partager leurs données avec les chercheurs pour l’étude des réseaux sociaux et de la mobilité. Elles ont capté rapidement l’attention de la communauté scientifique comme un bon indicateur de l’analyse comportementale à une très grande échelle. En effet, les opérateurs recueillent en permanence ces données à des fins de facturation et pour améliorer le fonctionnement de leurs réseaux cellulaires.
Orange Labs participe à ces travaux depuis 2007 et nous avons eu l’occasion de collaborer et de discuter avec un grand nombre d’acteurs de ce mouvement allant des scientifiques, juristes jusqu’aux ONG et l’ONU. Nous avons aussi participé dans l’animation de ce champ de recherche naissant en co-organisant des conférences spécifiques (comme NetMob, www.netmob.org ) et des concours scientifiques (comme Data for Development,  www.d4d.orange.com)  afin de tester l’utilité de ces données dans les différents domaines de recherche et d’application.
Dans cette intervention, je vais parler des premiers renseignements qu’on peut déjà tirer de cette expérience ainsi que des promesses et des risques associés à l’utilisation des données personnelles dans la recherche scientifique.

icone-pdf

back

Laisser un commentaire