Rencontres 2015 : Appel à propositions

| 3 décembre 2014

Catégorie: Rencontres Décryptageo 2015

Information géographique :

regards critiques – regards croisés

R2015-general-101343926-smallA l’heure de la multiplication des capteurs (humains ou pas), des sources de données (de plus en plus ouvertes), des méthodes de traitements (big data, utilisation de Cloud…) , des modes de diffusion (cartes interactives, applications mobiles,…) et des réutilisations variées, il est plus que jamais nécessaire de porter un regard critique sur les données géographiques produites et utilisées. En connaissons-nous la qualité ? La traçabilité ? Géomaticiens et statisticiens doivent-ils désormais être des « data experts » pour assurer la bonne maîtrise de leurs productions. L’enjeu est loin d’être purement technique. Il est aussi économique, juridique, organisationnel et sociétal. Pour que l’information géographique reste un progrès, il est urgent de la questionner, sans tabou. Experts, utilisateurs privés et publics, chercheurs… partageront leurs expériences et croiseront leurs regards pendant deux jours de débats et de présentations.

Venez enrichir la réflexion collective en présentant votre expérience, vos réalisations, vos innovations, vos questionnements autour de cinq grands axes de réflexion :

Comment gérer l’afflux de données de plus en plus volumineuses ? Aspects techniques, sécurité et confidentialité

  • Des données de plus en plus précises, oui, mais est-ce bien raisonnable?
  • Pour ne plus avoir peur du Big Data
  • Du bon usage du Cloud

Utiliser, réutiliser, assembler, coproduire… Comment maîtriser la qualité des analyses, des productions et des représentations ? Aspects techniques, méthodologiques et juridiques…

  • L’exemple des réseaux (route, eau, énergie, télécommunication)
  • L’exemple de l’environnement et de la biodiversité
  • L’exemple de la transition énergétique
  • L’adresse : entre politique nationale et démarches locales
  • Méthodes Agile, premiers retours d’expérience

Les données gratuites sont-elles toujours données ?

  • L’open data étend-il réellement les usages professionnels ?
  • Quels modèles économiques viables pour compenser la gratuité, aujourd’hui et demain ?
  • Qualité, tiers de confiance, licences…. comment organiser des cercles vertueux ?
  • Comment le secteur privé exploite le gratuit et le collaboratif ?

Les données personnelles et individuelles sont-elles le nouvel eldorado ? Comment en tirer le meilleur parti, sans idéalisation excessive.

  • Du bon usage des sciences participatives
  • Exploitation des trajectoires personnelles : jusqu’où peut-on aller ?
  • Quelles représentations des mobilités ?

Produire pour le grand public, quelles précautions prendre ?

  • Les « Apps » sont-elles l’Alpha et l’Omega de l’information géographique grand public ?
  • Être compréhensible par tous : comment faire et quelles formes choisir ? (réalité virtuelle, cartes, dataviz…)
  • Comment profiter de la diversification des supports (papier, Internet, tablettes, expositions…) pour proposer des univers narratifs différents.
  • Raconter des histoires avec des cartes. Comment faire ?

 Appel ouvert jusqu’au 15 mars 2015

Pour enrichir le débat et proposer une intervention, suivez ce lien

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés