Valoriser les données issues des sciences participatives : enjeux de biodiversité et défis méthodologiques

Catégorie: Rencontres Décryptageo 2015

Mercredi 10 juin à 9h30

Par Pascal Monestiez, INRA, BIOSP, Avignon et CNRS, CEBC, Chizé, Groupe de travail CiSStats

 

Le nombre de programmes d’observation participative a fortement augmenté ces dernières années, portant sur des groupes d’espèces de plus en plus diversifiés, et avec des volumes de données en forte croissance du fait des saisies directes sur sites web ou smart-phones. En volume, ces données dépassent désormais largement les capacités des études scientifiques institutionnelles, et deviennent en conséquence incontournables tant sur le plan de la connaissance scientifique que pour les gestionnaires d’espaces naturels. Ce développement rapide n’empêche cependant pas une grande hétérogénéité des protocoles, ni l’absence de planification dans la plupart des cas, engendrant potentiellement de nombreux biais. Après une analyse des types de données rencontrés dans différents programmes existants, nous présenterons globalement les solutions actuellement développées sur le plan statistique pour en extraire des distributions spatio-temporelles par espèces, ainsi que des éléments caractérisant la biodiversité. Une conclusion est qu’une bonne connaissance du processus d’observation et des observateurs bénévoles eux-mêmes est centrale dans la validation et la valorisation de ces données. Dans le cadre des plateformes intégratives au niveau national ou européen, il devient essentiel de ne pas trop agréger les données de manière irréversible ni d’omettre ce qui caractérise leur source. 

icone-pdf

back

Laisser un commentaire